Transition énergétique : le label d'électricité verte de l'Ademe

Publié le 23 novembre 2020 à 13h48 - Mis à jour le 23 novembre 2020 à 13h56
classement label offres d'électricité verte et fournisseurs par l'Ademe 2021

Pas facile de s'y retrouver dans toutes les offres d'électricité verte.
On vous comprend bien : entre les vertes, les pas vertes, les pas tout à fait vertes, les vraiment vertes et les vertes vertes... Même Hulk tout vert s'y perd.
L'Ademe lancera en septembre 2021 son label pour les offres vertes pour éclaircir (ou verdir, à vous de voir) ce marché.

A retenir : L'Ademe au service du consommateur

  • Le mécanisme des garanties d'origine ne permet pas de garantir le soutien au développement des énergies renouvelables.
  • L'Ademe proposera en septembre 2021 son label pour distinguer les offres vertes classiques des offres vertes premium.
  • En attendant la mise en place de ce label, d'autres classements permettent de vous faire une idée.

Comparez les offres d'électricité verte
et choisissez celle qui correspond à vos besoins.

Organiser l'accélération de la transition énergétique

Le mécanisme des garanties d'origine

Les garanties d'origine sont le seul système actuellement en place. Elles sont le seul moyen, à ce jour, pour un fournisseur de prouver que l'électricité fournie à ses clients est verte.

Le mécanisme des garanties d'origine est cependant particulièrement controversé.
En effet, si il est pour le moment le seul existant, il n'est pour autant pas parfait. De nombreux fournisseurs s'en servent juste pour faire du greenwashing.

Les garanties d'origine peuvent être achetées séparément de la quantité d'électricité à laquelle elles correspondent. Elles permettent juste de prouver qu'une certaine quantité d'électricité a été injectée dans le réseau électrique. Une garantie d'origine est valable pendant un an. L'électricité correspondant à la garantie peut donc avoir été injectée dans le réseau plusieurs mois avant.
Ainsi, un fournisseur peut acheter de l'électricité fossile ou nucléaire et des garanties d'origine séparément. Il pourra alors fournir des preuves d'une électricité verte même s'il ne s'est pas fourni en énergie auprès d'un producteur d'énergie renouvelable.

Le fait est que les garanties d'origine ne permettent pas de soutenir le développement des énergies renouvelables. C'est donc une solution pour les offres vertes mais elles ne sont pas distinguables par leur efficacité ou l'investissement du fournisseur pour les énergies vertes.

L'adaptation du marché de l'électricité verte aux priorités environnementales

Nous l'avons abordé : les garanties d'origine n'encouragent pas le développement de la production d'énergies renouvelables.

L'Ademe, l'Agence de la transition Écologique, a donc décidé de mettre en place un label sur l'électricité verte. Ce label sera disponible à partir de septembre 2021.
Le but est de favoriser par ce label les offres vertes qui participent au développement des énergies renouvelables. Les fournisseurs qui achètent donc directement l'électricité verte au producteur seront encouragées.

L'Ademe répartit les offres d'électricité verte en deux catégories :

  • Les offres standard
    Ce sont largement les plus communes. Les fournisseurs achètent séparément l'électricité et la garantie d'origine correspondante. La plupart du temps, elles sont achetées à des installations renouvelables amorties depuis longtemps, comme les grands barrages hydroélectriques.
  • Les offres premium
    Quelques fournisseurs, peu nombreux pour le moment, proposent de l'électricité achetée directement auprès de petits producteurs d'électricité renouvelable. Dans ce cas, le même producteur vend également les garanties d'origine. En plus de soutenir la transition énergétique, ces offres sont plus éthiques par une plus juste rémunération des producteurs.

L'intérêt du consommateur

La transparence des offres d'électricité verte

Pour ce nouveau label, l'Ademe veut prendre en compte des critères plus stricts que ceux du système des garanties d'origine :

  • Redéfinir les critères d'une offre verte, notamment en permettant de distinguer une offre verte standard d'une offre premium.
  • Revoir la temporalité des garanties d'origine pour qu'elles soient utilisables dans une période plus restreinte.

Un tout nouveau niveau de transparence pour les offres d'électricité verte permettra à tous les consommateurs de choisir une offre vraiment verte, dite premium, si c'est ce qu'ils souhaitent.
Le label de l'Ademe sera également un moyen de clarifier les offres vertes et de mettre en évidence les pratiques commerciales qui utilisent le terme d'électricité verte sans en proposer vraiment.

Un label d'électricité verte, des étoiles dans les électrons

Le label reposera sur un système d'étoiles.
Si l'offre d'électricité verte achète des garanties d'origine séparément de l'électricité, aucune étoile ne lui sera octroyée.

Des étoiles valoriseront uniquement les offres premium :

  • Une étoile
    L'offre propose de l'électricité verte achetée auprès d'un producteur d'énergie renouvelable. La même structure aura fourni les garanties d'origine correspondantes.
  • Deux étoiles
    En plus de la fourniture de l'électricité verte et des garanties d'origine au même endroit, le fournisseur devra proposer 25% d'électricité produite par une source renouvelable ouverte après 2015, et qui n'aura pas bénéficié de soutien public.

En attendant l'Ademe, d'autres labels

Le label de l'Ademe ne sera disponible qu'à partir de septembre 2021. En attendant, il existe d'autres moyens de connaître la valeur verte d'une offre d'énergie renouvelable.

  • Le classement des fournisseurs verts de Greenpeace
    Greenpeace édite une fois par an son classement des fournisseurs d'électricité verte. En 4 catégories, il vous permet de savoir si votre fournisseur est vraiment vert, en bonne voie, à la traîne ou vraiment mauvais.
  • Le label EVOC
    Créé en 2019 par un collectif de producteurs d'électricité verte et d'un fournisseur, le label EVOC garantit que l'électricité verte achetée pour votre compte provient bien d'installations de production renouvelables situées en France.

L'Ola-conseil : Choisir une offre d'électricité vraiment verte

Les garanties d'origine, bien qu'étant l'unique système officiel garantissant l'origine renouvelable de l'électricité verte, ne sont pas suffisantes.

Choisir une offre d'électricité verte et qui soutienne le développement des énergies renouvelables n'est pas chose aisée. Heureusement, on vous aide à y voir plus clair.
Grâce au classement de Greenpeace et aux différents labels, nous sommes en mesure de vous indiquer si l'offre d'électricité verte à laquelle vous souhaitez souscrire est verte premium ou seule verte par le mécanisme des garanties d'origine.

Découvrez les offres d'électricité verte, mais surtout les offres vraiment vertes.

Vos questions en une Ola !

Qu'est-ce que l'Ademe ?

L'Ademe est l'agence de la transition écologique. C'est à cet organisme officiel d'organiser la transition écologique et énergétique.

Quelle est la proposition de l'Ademe pour clarifier les offres d'électricité verte ?

Dès septembre 2021, un label permettra de distinguer les offres d'électricité verte des offres utilisant simplement le mécanisme des garanties d'origine pour verdir de l'électricité qui n'est pas réellement d'origine renouvelable.

Pourquoi le système des garanties d'origine ne suffit-il pas ?

Les garanties d'origine permettent de garantir qu'une quantité d'électricité verte a été injectée dans le réseau électrique européen à un moment sur une période d'un an. Elles ne permettent pas de garantir que cette quantité a été achetée par le fournisseur auprès d'un producteur d'énergie renouvelable.

Quels sont les autres labels permettant de vérifier la valeur d'une offre verte ?

Greenpeace a édité son propre classement des offres d'électricité verte et un label indépendant, EVOC, vous permet déjà de vous faire une idée.

Tiffany Duflot

Ennemie de la paperasse et des musiques d'attente, Tiffany rejoint Wattissime dès 2019 pour illuminer le côté obscur des contrats gaz et électricité.