Le changement d’heure : pourquoi ?

Publié le 25 octobre 2019 à 11h21 - Mis à jour le 31 mars 2021 à 12h27
1017 - Le changement dheure pourquoi _img

Le changement d’heure, un casse-tête chinois. Deux fois par an, le débat fait rage : est-ce qu’on avance ou est-ce qu’on recule ? Et d’abord, est-ce qu’on va dormir une heure de plus ou de moins ? Mais bon, ne vous inquiétez pas trop, il est en bonne voie de disparition !
En attendant, le changement d’heure c’est dimanche 28 mars 2021 !

Pourquoi le changement d’heure a-t-il été mis en place ?

La décision de mettre en place un changement d’heure deux fois par an a été prise en 1975. Nous sommes à l’époque en plein choc pétrolier, les matières fossiles sont chères. À l’époque, ces matières sont nécessaires à la production d’électricité et il n’existe aucune alternative.
Bien sûr, ce coût est ré-impacté sur la facture des usagers qui subissent une hausse des prix phénoménale.

L’idée du changement d’heure, c’est aligner les horaires où les gens travaillent sur les horaires où le soleil est levé. Comme ça, ça fait des économies.

Le changement d’heure est définitivement adopté en 1976. Depuis, on change d’heure tous les 6 mois.
Eh oui : ça fait donc 43 ans que le débat anime la France deux fois par an.

Pour finir l’histoire, le changement d’heure est harmonisé en 1998 en Europe. Tous les pays membres de l’Union Européenne adopte donc le même horaire, calé bien entendu sur le fuseau horaire dont ils font partie.

On avance ou on recule ?

Au final, on dort une heure de plus ou de moins ? Oui parce que c’est ça le vrai débat ! On veut juste savoir si on peut flemmarder au lit une heure de plus !

Que l’on se mettre bien d’accord :

  • En automne, le changement d’heure c’est le dernier week-end d’octobre. C’est le meilleur des changements d’heure : c’est celui de la grasse matinée. On dort une heure de plus, donc on recule nos montres d’une heure.
  • Au printemps, le changement d’heure se fait le dernier week-end de mars. On avance d’une heure, donc on fait un bond dans le temps qui nous prive d’une heure de sommeil.

Pour les économies d’énergie

Dès la mise en place du changement d’heure, le but était de faire des économies d’énergie.

Pari réussi car le changement d’heure a permis d’économiser 440 GWh annuellement, soit l’équivalent de la consommation de 800 000 foyers. Ça représente quand même la consommation annuelle de Marseille et Lyon cumulées !
Grâce à cette décision, 44 000 tonnes de gaz à effet de serre ont été évitées chaque année.

Mais les choses ont changé. Aujourd’hui l’économie totale est plus faible, on l’estime à 351 GWh.
Et ça, ce n’est pas assez, ça ne fait qu’environ 0,07% de la consommation électrique globale (Ademe, 2016). Et encore, on n’a pas compté la consommation des appareils de climatisation là-dedans.
Du coup, ce n’est plus forcément très intéressant d’avoir un changement d’heure… C’est ça qui amène les politiques à se poser des questions sur son utilité aujourd’hui.

économies d'argent

Après, si vous voulez seulement économiser, on a une solution simple : il suffit de changer de fournisseur d'énergie !

La fin du changement d’heure, c’est pour quand ?

Pas pour tout de suite ! Vous aviez espéré vous en être débarrassé mais ce n’est pas aussi simple.

Pourquoi veut-on arrêter le changement d’heure ?

Premièrement, l’économie d’énergie n’est plus aussi importante qu’avant.
C’était quand même le but premier, alors pourquoi garder ce système si il n’a plus les bénéfices recherchés ?

S’ajoute à cette première raison des statistiques qui donnent le vertige.
Le lundi qui suit le changement d’heure, le nombre d’accidents de la route impliquant des piétons explose de 40% en fin de journée.
La raison avancée ? Le brusque changement de luminosité serait en cause. Les conducteurs n’ont pas eu le temps de s’adapter doucement avec le raccourcissement des jours. Les piétons non plus et personne ne fait vraiment plus attention. Ça donne plein d’accidents en plus.

On ne compte pas non plus l’accroissement spectaculaire du nombre de crises cardiaques dans la semaine suivant les changements d’heure.
Les personnes atteintes de troubles du sommeil voient aussi les difficultés liées au sommeil augmenter. Ce qui, dans ce cercle non vertueux, est un élément qui pourrait bien en rajouter une couche sur les accidents de la route et cardio-vasculaires.

Autant de bonnes raisons d’arrêter le changement d’heure !

 

soleil souriant

Plein de raisons d'arrêter le changement d'heure, mais aucune d'arrêter les économies !

 

Quand le changement d’heure va-t-il être (vraiment) fini ?

C’est un processus très long ! Donc pas avant l'année prochaine, et vraiment au plus tôt !

Une décision européenne

Pour vous dresser un rapide tableau, tous les États membres de l’Union Européenne doivent faire parvenir à la Commission leur intention ou non d’abandonner le système de changement d’heure.
Ensuite, la Commission Européenne doit discuter (longuement) de cette décision et la valider, ou non.

Oui, vous avez bien compris : on n’est même pas encore sûrs que le changement d’heure va disparaître.

Et si la Commission Européenne est d’accord et valide cette décision, tous les pays membres devront décider de l’heure à laquelle ils veulent rester.
Et là, rien ne sera imposé à personne. Concrètement, la Belgique peut décider de rester à l’heure d’hiver et la France à l’heure d’été.
Bruxelles appellera les pays partageant des frontières à se mettre d’accord, mais ils n’y seront absolument pas obligés.

Le délai de mise en place de cet arrêt pourrait être prolongé par toutes les conséquences qu’il impliquera.
Par exemple pour les transports : les compagnies aériennes estiment à 18 mois le délai qui serait nécessaire à leur adaptation à ce changement… pour le système sans changement d'heure. Mauvais jeu de mots ?
Si le délai qui leur est accordé n’est pas assez long, il se pourrait qu’elles soient contraintes d’annuler des vols.

Les Français veulent rester à l’heure d’été

Au début de l’année 2019, une consultation publique a été lancée pour demander à tout le monde ce qu’il préférait.
En France, 59% des habitants se sont exprimés en faveur de l’heure d’été.

Alors qu’est-ce que ça implique de rester à l’heure d’été ?

Pour commencer, il faut rappeler ce que nous disions plus haut : nous avons une heure de décalage supplémentaire à cause de la décision de l’alignement de l’heure sur l’Allemagne sous l’occupation.

Ce qui signifie concrètement que par rapport au soleil, nous avons une heure d’avance en hiver et 2 heures d’avance en été.

Si on garde l’heure d’été, nous aurons donc 2 heures de différence avec le soleil.

Les conséquences énergétiques

Niveau écologie, les conséquences seraient tout de même limitées.

L’éclairage, depuis que nous sommes passés en ampoules basse consommation, ne coûte presque plus rien.

C’est plutôt pour le chauffage qu’il y aura un impact : en hiver, étant donné que le soleil se lèvera plus tard, les chauffages tourneront certainement un peu plus. Ceci, sans compter la climatisation l’été, qui resterait allumé plus longtemps, puisque le soleil se coucherait plus tard.

Les économies d’énergie actuelles seraient donc largement supplantées par les dépenses de chauffage et de climatisation. 

Comment continuer de faire des économies d’énergie ?

Limiter notre impact sur l’environnement en tant que société

Les économies étant en baisse d’année en année, il est cependant surement préférable de trouver de nouvelles solutions d’économie.
C’est là que la Transition Énergétique intervient, notamment par l’expansion de nouvelles énergies.

L’énergie verte permet d’avoir un impact limité sur l’environnement.
De plus, cette énergie étant renouvelable, nous ne sommes pas face au même problème que pour les énergies fossiles. Nous aurons toujours les ressources nécessaires à la production d’électricité verte, contrairement aux énergies fossiles qui ne sont disponibles qu’en quantité limitée.

 

 

Économiser de l’énergie chez moi

Des gestes simples permettent d’économiser de l’électricité chez vous. Vous pouvez retrouver nos conseils ici.

Si vous disposez d’un compteur Linky, il est fait pour s’inscrire dans la Transition Énergétique. Grâce à lui et à votre espace client sur le site Enedis librement accessible, vous pouvez apprendre à maîtriser votre consommation et faire des économies. On vous en dit plus ?

 
fier d'avoir économisé sur sa facture d'électricité

Économiser sur la facture

Pour économiser sur votre facture, vous pouvez choisir un fournisseur qui vous proposera un tarif inférieur à celui dont vous bénéficiez.
Pour trouver l’offre la plus adaptée à votre situation, et celle qui vous permettra de faire un maximum d’économies pour oublier la fin du changement d’heure, comparez les offres.
N’hésitez pas à utiliser les filtres de recherche afin de sélectionner facilement l’offre adaptée à vos besoins.

 

Les questions qu’on se pose tous sur le changement d’heure

C’est quand le changement d’heure 2021 ?

Préparez-vous, il arrive bientôt. Le changement d’heure du printemps pour 2021, c’est le 28 mars. Retour à l’heure d’été !

Pourquoi est-ce qu’on change d’heure ?

Mis en place en 1976, le changement d’heure est une décision visant à économiser de l’énergie. Mais dans le contexte de 2020, ce n’est peut-être plus aussi intéressant qu’avant. 

C’est quand la fin du changement d’heure ?

Pas pour tout de suite ! Au plus tôt, ce sera pour l’année prochaine, mais on est encore loin du compte. Des conséquences de la fin du changement d’heure demandent un délai d’adaptation allant jusqu’à 2 ans. Pour en savoir plus, il suffit de lire l'article ! 

 

Tiffany Duflot

Ennemie de la paperasse et des musiques d'attente, Tiffany rejoint Wattissime dès 2019 pour illuminer le côté obscur des contrats gaz et électricité.